Tunisia Podcasts

post-header
post-header

image

Thameur Mekki

Rédacteur

Se retrouver dans l’antre d’un des médias les plus indépendants et alternatifs, mais aussi les plus crédibles, installe déjà le décor d’une conversation franche avec le rédacteur en chef de Nawaat

A l’aise à l’écrit comme à l’oral, en arabe comme en français, la plume bien aiguisée, ThameurMekki s’est démarqué en quelques années à peine par ses opinions bien tranchées qu’il n’hésite pas à exposer à la radio ou à la télé, à coucher sur le papier, ou même à partager sur les réseaux sociaux. Franc, direct, il ne caresse jamais dans le sens du poil. Parfois, il suffit d’un mot ou deux, pour que cela fasse l’effet d’une bombe, que la polémique éclate.

Thameur Mekki a des sujets qui lui tiennent à cœur. La politique, les médias, la scène alternative et les problématiques socio-économiques et socio-politiques.

Dans sans parcours professionnel, le journaliste a aussi collaboré en tant que journaliste indépendant, avec divers médias internationaux francophones après avoir écrit et produit pour la presse écrite, la radio et la télévision. Depuis plus de 3 ans, il est à la tête du média digital Nawaat. Et c’est à contre-courant, qu’il prend l’initiative de lancer Nawaat Papier, un trimestriel en français, histoire de prouver que le lecteur tunisien francophone est toujours au rendez-vous.

On se retrouve pour parler de francophonie, mais surtout de son rapport à la langue française qui l’a accompagné dans chaque étape de sa vie. Celui qui rêvait de devenir journaliste de la presse écrite me parle sans détour de la place des langues dans sa vie.

Dans Cet Épisode, On Parle De

02:32 Thameur Mekki revient sur son apprentissage de la langue française. Fils de l’école publique, la bibliothèque familiale jouera un grand rôle dans son rapport aux mots

05:30 Le journaliste nous parle du bain culturel de son enfance. Références cinématographiques, musicales et artistiques façonneront ses penchants alternatifs

08:17 Premiers pas dans la rédaction. Comment et par où commence l’écriture ?

11:44 Avec Thameur, nous explorons le monde du média alternatif, Nawaat. Quels choix rédactionnels et linguistiques ?

16:19 Son avis sur le rapport actuel du jeune Tunisien à la langue française. Quid des produits de consommation tels que Netflix ?

24:43 L’impact de la révolution. Pour Mekki, la révolution a été l’occasion pour les Tunisiens de se réconcilier avec eux-mêmes et avec leur langue maternelle

30:36 La langue française, un héritage national à préserver ? Le journaliste explique sa vision sur l’avenir de cette langue en Tunisie.

image

Raouia Kheder

Architecte de formation, ma passion pour les mots, la radio et l’info m’a poussée à changer petit à petit de métier. J’ai alors mis un pied dans la rédaction et un autre dans la radio. Après avoir suivi de nombreuses formations en France et en Tunisie, je me suis spécialisée dans les domaines culturel et sociétal, avec un focus sur tout ce qui concerne la femme. Depuis, je produis des émissions radio, j’écris pour un magazine et j’anime et conduis des tables rondes.